Découvrir la nature costaricaine : 3 parcs nationaux incontournables

Découvrir la nature costaricaine : 3 parcs nationaux incontournables

Le Costa Rica est indéniablement une destination de choix pour passer des vacances au cœur de la nature. Et pour cause, son patrimoine naturel est particulièrement riche. En effet, la contrée abrite 6 % de la biodiversité planétaire. En outre, plus d’un quart du territoire costaricain est occupé par des réserves naturelles et des parcs nationaux. En voici d’ailleurs 3 où vous devez absolument vous rendre pour une escapade d’exception au Costa Rica axé sur la nature.

 

Le parc national du Corcovado

 

Le parc national du Corcovado est sans conteste l’un des parcs les plus visités pendant un voyage au Costa Rica. Couvrant plus de 400 km² de superficie, il a été fondé dans un but précis, celui de préserver une grande partie de la forêt humide de la péninsule de Osa. Celle-ci, faut-il le rappeler, comprend 8 sites naturels différents.

Avec une dizaine de milliers d’espèces d’insectes, le parc est un véritable eldorado pour les entomologistes. Cependant, c’est aussi un paradis pour les birdwatchers avec sa grande variété d’oiseaux. Le parc compte pas moins de 350 espèces d’oiseaux. On y trouve aussi plus d’une centaine d’espèces de mammifères et environ une quarantaine d’espèces de poissons d’eau douce.

En ce qui concerne la flore, la variété est aussi très importante. La forêt tropicale abrite plus de 2000 espèces de plantes et d’arbres. Parmi les arbres, certains vous impressionneront sûrement par la taille. C’est notamment le cas du Kapokier qui s’élève jusqu’à 70 m de haut.

 

Le parc national de Cahuita

 

Si vous êtes passionné par la biodiversité marine, le parc national de Cahuita est un passage obligatoire pendant votre séjour au Costa Rica. Situé sur la côte sud des Caraïbes, il permet de voir le récif de corail incroyable qui entoure Punta Cahuita.

Pour un peu d’histoire, le parc national de Cahuita fut d’abord un monument national avant d’être un parc national. Sa superficie est spectaculaire. Sa partie terrestre s’étend sur 11 km² tandis que ses récifs coralliens couvrent plus de 6 km². Quant à sa partie marine, elle totalise plus de 200 km².

Compte tenu de cela, le parc est une incroyable association de merveilles naturelles. Vous y découvrirez une végétation tropicale et deux sites d’étendues de sable blanc. À cela s’ajoute le fameux récif de corail qui est l’un des plus importants du Costa Rica. Ce site est constitué de plus d’une trentaine de coraux, pas moins d’une centaine de poissons, plus de 120 espèces d’algues et pas moins de 140 espèces de mollusques.

 

Le parc national du volcan Arenal

 

Au nord de la cordillère de Tilarán, le parc national du volcan Arenal est unique en son genre. Fondée en 1991, sa grande particularité réside dans le fait qu’il abrite le volcan Arenal duquel d’ailleurs son nom a été tiré.

Très célèbre, ce volcan fait l’objet de convoitise par de nombreux voyageurs de tous les 5 continents. Culminant à plus de 1700 m d’altitude, il est un véritable point de repère dans le parc. En effet, quelle que soit votre direction dans cette aire protégée d’environ 120 km² de superficie, il est toujours repérable.

Si vous souhaitez cependant l’observer de près et découvrir toute sa grandeur, ne manquez pas le mirador. Il s’agit d’un belvédère situé au pied du volcan qui vous offrira un souvenir indélébile à ramener de vos vacances au Costa Rica.

 

À propos de l’auteur

Billet-avion.org administrator

    Laisser un commentaire