Comment voyager gratuitement aux États-Unis ?

Comment voyager gratuitement aux États-Unis ?

On dit que c’est le voyage qui compte, pas la destination, mais cela ne signifie pas qu’il faille dépenser des fortunes pour le faire. Vous rêvez d’un voyage aux États-Unis, mais votre solde bancaire est un obstacle que vous n’arrivez pas à franchir ? Bonne nouvelle, nous avons trouvé des astuces passionnantes pour vous aider à vous procurer l’essentiel pour pas plus d’un dollar par jour. Pas de tracas, nos conseils sont tout simplement faciles à suivre pour un voyage génial et bon marché. Il se peut même que vous puissiez voyager gratuitement et avec style.

Alors, voyons comment trouvez des transports gratuits aux États-Unis.

Les voitures de location et camping-cars gratuits

Commençons par la meilleure offre de tout l’univers, proposée par certaines sociétés de location de voitures comme Transfercar. Avec leurs offres, les voyages gratuits n’en restent pas un rêve. Comment ce miracle est-il possible ? Les sociétés de location de voitures doivent repositionner leur flotte pour les nouvelles embauches, et les voyageurs peuvent les aider à relocaliser ces voitures. Tout le monde y gagne : les voyageurs bénéficient d’un trajet gratuit et les sociétés de location de voitures économisent sur les coûts de relocalisation.

Faites de nouveaux amis avec le covoiturage

De nos jours, les jeunes voyageurs cherchent toujours à se faire de nouveaux compagnons de voyage avec qui partager des aventures. C’est pourquoi il existe un certain nombre de possibilités de covoiturage que vous pouvez explorer pour partager les frais de voyage. Parfois, vous pouvez même voyager gratuitement, si vous partagez votre nourriture par exemple.

Jetez un coup d’œil aux sites populaires : RideJoy ou à CarpoolWorld.

Obtenez des vols gratuits et portez vos bagages gratuitement

Oui, voler gratuitement est techniquement possible si vous connaissez l’existence des « Miles » de grands voyageurs et des miles que vous pouvez gagner en dépensant vos cartes de crédit. Renseignez-vous, car c’est le moyen le plus simple d’obtenir un vol gratuit. En effet, c’est l’outil favori de ceux que l’on appelle les « Travel Hackers ». Mais avouons-le, c’est assez fastidieux et il faut du temps et de l’argent pour accumuler suffisamment de miles pour se récompenser.

Apparemment, l’autre moyen de voler gratuitement, selon le site controversé MissTravel.com, est d’être une femme séduisante prête à passer un peu de temps avec un homme généreux. Mais n’allez pas en conclure qu’il s’agit de prostitution, c’est juste une « rencontre en ligne ».

De nos jours, il semble assez courant de devoir payer pour des bagages enregistrés lorsque vous prenez l’avion. Oubliez cela ! Ne payez pas pour des bagages enregistrés aux États-Unis, car la plupart des compagnies aériennes vous offrent une énorme franchise de 18 kg pour les bagages à main. Faites des bagages légers et tout ira bien. Sinon, prenez JetBlue, qui offre le premier bagage enregistré gratuitement.

Chercher des campings gratuits aux États-Unis

Le prix moyen d’un camping est de 25 $ à 50 $ par nuit… ce n’est pas donné pour dormir à même le sol, surtout quand on peut trouver des campings gratuits plus confortables. Rendez-vous sur les sites suivants pour trouver de l’aide : Rv-Camping, Free Campgrounds, et FreeCampsites.net.

Mais la meilleure idée est probablement de télécharger une application comme Camp &RV et de parcourir la liste des campings gratuits accessibles.

Faire du « WWOOFing » aux États-Unis

Le WWOOFing permet aux voyageurs d’être nourris et logés gratuitement en échange d’un travail. Le système repose sur un réseau d’agriculteurs biologiques sympathiques qui fournissent l’hébergement et une journée complète de nourriture à leurs WWOOFers (volontaires). Cette offre s’effectue en échange d’environ 4 à 6 heures de travail par jour. Le WWOOFing est une occasion fabuleuse pour les voyageurs de découvrir le côté rural des États-Unis et de profiter d’un travail pratique.

Si l’agriculture n’est pas votre tasse de thé, WWOOFing propose également des échanges culturels avec des hôtes qui offrent des expériences sociales, humanitaires et de conservation.

À propos de l’auteur

Naina editor

Laisser un commentaire

mentionslegales ph